Aller au contenu


[RP] Campagne


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Peepolopee

Peepolopee
  • Membres
  • 2 messages

Posté 11 February 2019 - 14:05

hrp/ Ne sachant pas trop dans quel forum FF14 placé ce rp, je me permets de le copier ici /hrp


Chapitre 1

Quand il ouvrit les yeux, Kalten était arrivé au Camp de la Tête du dragon. Si la météo le permettait, Kalten utilisait l’éthérite de la forteresse ; le trajet était instantané. L’activité était inhabituellement intense. Tout le monde se préparait pour la grande offensive prévue en théorie dans deux jours. Le bruit des forges se mêlait aux cris des vendeurs et des soldats préparant leurs paquetages. De nombreux aventuriers, comme Kalten, allaient prendre part à l’expédition et cela nécessitait du temps pour tout coordonner. Kalten se dirigea vers ce qui était le quartier général pour y obtenir les dernières informations.

A l’intérieur, il fit la queue pour atteindre au bout de plusieurs minutes un secrétaire qui lui demanda son nom. Il apprit ainsi qu’il faisait parti de l’équipe cinq, celle-ci ayant basé son camp à l’extérieur de l’enceinte. Kalten se dirigea donc à l’emplacement indiqué. Il y trouva des tentes, du matériel et trois personnes autour d’un feu : deux hommes et une femme. Kalten déposa ses affaires et s’assit avec eux. L’équipe n’était pas complète. Au total, ils devaient être huit. Les autres allaient surement bientôt arriver. En discutant, Kalten apprit que les équipes seraient assez bien équilibrées : deux protecteurs, deux guérisseurs, deux dégâts corps à corps, deux dégâts distance. En les regardant, Kalten vit que la femme Miqo’te était barde, et que les deux hommes étaient les protecteurs : un Roegadyn guerrier et un Miqo’te paladin. Tout à coup, une voix familière se fit entendre.

_ C’est pas vrai ? On a le Dragon Céleste dans notre équipe ! Hey Kalten, ça faisait longtemps !

Kalten vit un petit Lalafell se planter devant lui, bras croisés et souriant.

_ Salut Roporo. Ca faisait longtemps en effet.

Kalten connaissait le petit mage blanc pour avoir déjà effectué des missions dans le Coerthas avec lui. Derrière lui, deux Elezen prirent place autour du feu : lui était un érudit, elle une mage noire. Et comme ils s’assirent côte à côte, main dans la main, Kalten en conclut qu’ils formaient un couple. En les voyant, il pensa à Y’oreen. Il aurait tellement voulu qu’elle soit là elle aussi. Mais elle n’avait pas suffisamment participé aux missions antérieures pour pouvoir postuler. Kalten avait fait valoir ses qualités de barde et d’érudite mais rien n’avait pu faire changer d’avis les recruteurs. C’était assez dépité qu’il avait annoncé la nouvelle à Y’oreen. Et maintenant, elle lui manquait. En fait, elle lui manquait dès qu’il n’était pas avec elle.

_ Quelqu’un a des informations sur la mission ? Vu le nombre d’équipes, ça a l’air d’être autre chose qu’une simple visite de courtoisie.

Personne ne put répondre au paladin. En fait, tout le monde attendait que le chef d’équipe arrive. Lui saurait. Les Ishgardais n’étaient plus assez nombreux pour effectuer seuls des opérations de moyennes et grandes envergures. Alors, ils utilisaient de plus en plus l’aide des aventuriers. Ces derniers étaient très qualifiés dans leur domaine, pouvaient se déplacer rapidement en Eorzea et ne s’occupaient pas de politique. De plus, ils avaient la réputation de pouvoir s’adapter rapidement aux changements de situation. C’était une caractéristique primordiale pour un aventurier. Sa vie pouvait en dépendre. Cependant, les aventuriers étaient moins disciplinés que les soldats. Ils étaient capables d’évoluer en équipe, ce qui arrivait très souvent ; ils savaient d’office quel rôle ils devaient tenir mais avaient tendance à passer outre certains ordres donnés par des gradés. Il n’y avait pas de grade au sein des aventuriers. Juste un chef d’équipe qui décidait mais souvent en fonction de l’avis de ses camarades. Pour cette raison, Ishgard n’avait pas accepté de confier le commandement des équipes à des aventuriers. Ils avaient préféré des soldats Ishgardais. Kalten faisait partie de ceux, majoritaires, qui pensaient que c’était une erreur. D’ailleurs la question fut soulevée par le Lalafell.

_ Quelqu’un connait notre chef d’équipe ?

_ Oui, j’ai déjà eu affaire à lui, répondit le Roegadyn. A l’époque, c’était un petit prétentieux qui pensait savoir tout mieux que tout le monde.

_ Aïeaïeaïe, je sens déjà les ennuis d’ici, se plaignit Roporo. Et quand est ce que nous allons rencontrer cette merveille ?

_ Peut être tout à l’heure pour ce qui ressemblera de loin à un briefing mais sinon pas avant demain matin, répondit le Roegadyn. Tel que je le connais, il va rester bien au chaud à l’intérieur.

Pendant plusieurs secondes, personne ne put parler. La cohésion du groupe commençait sur de mauvaises bases. Puis Roporo se leva et fit une révérence.

_ Pour ceux qui ne me connaisse pas, je suis Roporo Puroputo, spécialiste en guérison de bobos.

La Miqo’te prit sa harpe et joua une mélodie joyeuse sur laquelle dansa Roporo.

_ Je m’appelle Y’rtela et je m’occuperai de garder intacte votre motivation.

Le sourire commençait à se dessiner sur les lèvres. Chacun se présenta.

_ N’shron, je m’occupe de vous protéger, et donc de prendre des baffes à votre place.

_ Et moi, Gufsonn. Je l’accompagne et je prends le relais avec ma hache quand il ne tient plus debout.

_ Kalten, je me spécialise dans l’éventration et l’éviscération en tout genre.

Il ne restait que le couple d’Elezen. Ceux-ci sourirent un peu avant de se décider.

_ Je m’appelle Sylvane et je suis mage noire. Et voici mon compagnon.

_ Aurifort, je suis l’érudit du groupe. Il en faut bien un sinon c’est la catastrophe.

Devant le grand sourire de l’Elezen, tout le groupe partit dans un fou rire. Autour d’eux, les autres équipes commençaient également à briser la glace. Une danse par ci, une tape amicale par là, le tout accompagné de franches rigolades. Une équipe se devait de bien s’entendre à défaut d’être soudée. Il fallait pouvoir compter les uns sur les autres en cas de besoin.

Kalten s’approcha de la Miqo’te et s’assit à côté d’elle.
_ N’shron appartient au clan du bouquetin. Et toi Y’rtela, tu appartiens bien au clan du jaguar ?
_ C’est bien ça, répondit l’intéressée. Tu sembles t’y connaitre un peu sur les différents clans.
Kalten sourit.
_ En fait, je suis marié à une Miqo’te. Une Miqo’te du clan du jaguar. Elle m’a un peu parlé de votre histoire.
_ Estime toi chanceux. Les Miqo’tes étant les meilleures, nous n’allons pas avec n’importe qui. Et comment s’appelle-t-elle ? Je dois peut être la connaitre.
Un rire cristallin accompagna cette tirade, ce qui fit sourire Kalten.
_ Ca, pour le caractère, je dois avouer….
Y’rtela tira la langue. Kalten lui répondit en louchant, ce qu’aurait probablement fait Y’oreen.
_ Elle s’appelle Y’oreen.
La Miqo’te réfléchit un certain temps.
_ Y’oreen…Y’oreen… oui je me souviens d’elle ! Une petite Miqo’te aux yeux couleur ambre ? Ouais, je confirme, pour un Hyurgoth, tu as bon gout. Je ne l’ai pas bien connue, nous avons quelques années d’écart et j’effectuais déjà des missions à cette époque. Elle est partie à la mort de sa sœur si je me rappelle bien. Je n’ai jamais réellement su pourquoi. Comment va-t-elle ?
_ Elle a traversé beaucoup d’épreuves mais ça va mieux maintenant. Je lui parlerai de toi si tu veux bien.
_ N’hésite pas. Ca n’arrive pas souvent que des Miqo’tes du même clan se rencontrent dans notre profession. A l’occasion, ça me ferait plaisir de la revoir.

L’ambiance resta festive un bon moment avant qu’une nouvelle silhouette n’apparaisse.
_ Tout le monde se calme et m’écoute maintenant.
Un Hyur, d’apparence jeune, fit son apparition. Il portait la tenue traditionnelle des gradés Ishgardais. Sans aucun doute le chef d’équipe. L’ennui se lisait sur son visage. Avec un soupir, il regarda chacun des membres présents.
_ Je suis Meldar, et bien que vous ne soyez pas des soldats d’Ishgard, je suis votre supérieur.
Kalten étouffa un juron devant le ton employé par Meldar. Rapidement, il s’aperçut que tous n’avaient pas apprécié ces paroles.
_ Suite aux différentes incursions faites prouvant la présence déclinante d’ennemis, le conseil a décidé qu’il était temps de commencer à reprendre le Vigile de Pierre.
Tous les yeux se tournèrent vers le Hyur.
_ Il s’agit en fait de reprendre suffisamment de territoire pour y installer un poste d’avant-garde qui servira de base de départ pour la reconquête future. Chaque unité aura un rôle et un objectif précis à atteindre. Je vous donnerai plus de détail demain. Sachez cependant que, pour ne pas éveiller les soupçons, certaines unités partiront loin du Vigile, faisant semblant de ne faire que passer, et nous rejoindrons plus tard. L’opération sera lancée dès que la neige retombera afin de ne pas nous faire remarquer. Chaque chef d’unité disposera d’une perle de communication le mettant en liaison avec les autres responsables. Des questions ?
Y’rtela prit la parole.
_ Combien de temps va durer cette conn… campagne ?
_ Une ou deux journées devraient suffire pour atteindre tous les objectifs. Je tiens à vous préciser que cette opération restera un évènement grandiose dans votre vie.
Kalten, Roporo et Guffsonn sourirent ironiquement tandis que Y’rtela et N’shron regardèrent comiquement Meldar. Quant au couple Elezen, ils se contentèrent de regarder le feu, semblant indifférents.
_ Puisqu’il n’y a plus d’autres questions, je retourne au mess. Du travail m’y attend. Bonne nuit à tous.

Roporo regarda, interrogatif, Guffsonn. Celui-ci se contenta de hausser les épaules, ce qui pouvait se traduire par « je te l’avais bien dit ». Une fois leur chef parti, ce fut Y’rtela qui commença.
_ Présence déclinante d’ennemis, mais quel abruti pourrait croire ça ?
_ Il est clair que l’on nous cache l’objectif réel de cette mission.
N’shron remua les bûches, réactivant le feu.
_ Ils nous envoient nous à la place de leurs soldats.
Kalten était du même avis. Il était encore impossible de reprendre le Vigile de Pierre. Les monstres y étaient en trop grand nombre. On leur mentait délibérément. Pourquoi ? Qu’est ce qu’il y avait de si important à trouver dans cette forteresse pour que cela vaille la peine de préparer ce genre d’opération ?

Ils discutèrent encore de nombreuses minutes de la mission, de leurs vies également. Ils apprenaient à se connaitre. Puis chacun rejoignit sa couche. Kalten mit du temps à s’endormir, l’appréhension ne le quittant pas. L’expérience lui avait appris que ce genre d’opération se déroulait la plupart du temps moins facilement que prévu.
Mais surtout : pourquoi leur mentait-on ?

#2 Peepolopee

Peepolopee
  • Membres
  • 2 messages

Posté 14 February 2019 - 14:09

Chapitre 2

La journée suivante avait été consacrée à l’entrainement. Ils avaient profité de la météo trop clémente pour apprendre à combattre ensemble, à trouver des automatismes et des enchainements communs. Ces techniques sont la base de toute équipe d’aventuriers voulant combattre ensemble. Chaque job avait ses forces et ses faiblesses. Disposer de jobs différents dans une équipe permettait ainsi de compenser ces défauts et de multiplier les possibilités de bien faire. Ainsi que de créer des relations amicales.

Au début, cela avait été un peu difficile. C’était pour cette raison qu’ils avaient décidé de commencer par des proies simples. Puis, les automatismes s’affinant, ils se focalisèrent sur des proies de plus en plus dangereuses. A un moment de la journée, Meldar les avait rejoint et avait voulu prendre les choses en main. Mais un soldat ne réagit pas de la même façon qu’un aventurier. Et Meldar ne le comprenait pas.
_ Mais appliquez ce que je vous dis, bon sang ! On n’y arrivera jamais sinon !
Après plusieurs essais non concluants, Meldar, à bout, dit d’une voix cinglante :
_ Vous n’êtes pas des soldats ! Vous ne savez pas combattre comme tel ! Vous êtes incapables de combattre convenablement ou quoi ?
_ Ca suffit !
Roporo avait répondu avant les autres.
_ Non, nous ne sommes pas des soldats. Les aventuriers fonctionnent différemment, en effet. Alors maintenant, taisez-vous et regardez comment NOUS nous combattons !
Et, accompagnant le geste à la parole, le groupe s’attaqua à un Eibis Pourpre. A la fin du combat, Meldar retourna au camp, sans un mot, les lèvres serrées. Visiblement, il n’avait pas apprécié la leçon donnée. N’shron soupira.
_ C’est lui qui va nous diriger ? Il va nous faire tuer, oui.
_ On lui obéira tant que cela ne nous mettra pas en péril, répondit Kalten. Pour ce qui est des combats, ne comptons que sur  nous. S’il faut le protéger, nous le ferons. S’il faut le mettre de côté, alors nous le mettrons de côté.
Chacun opina et le reste de la journée se déroula sans que l’équipe ne puisse voir leur chef revenir. Ce que déplora Kalten. Ils allaient devoir composer avec un chef d’équipe incapable d’apprendre et de commander correctement. La mission s’annonçait compliquée.

Le lendemain, il neigea. Tout le monde s’était préparé et chaque équipe avait enfin reçu des instructions et des objectifs précis. L’unité de Meldar avait pour mission de simuler une entrée furtive mais d’attirer quelques monstres. Ils devaient parcourir un maximum de chemin à l’intérieur du Vigile jusqu’à recevoir de nouveaux ordres. D’autres équipes avaient la même mission. Cela devait dégager le chemin à trois équipes qui avaient pour objectif de s’infiltrer sans être vues pour atteindre un endroit donné de la forteresse. Ce qui confirmait leurs doutes sur les motivations réelles de cette campagne.

Avant le départ, Kalten tenta de parler avec Meldar. Mais devant l’obstination de celui-ci, il retourna auprès de ses compagnons en hochant négativement de la tête. Tous firent la grimace. Puis le signal fut donné. Les équipes concernées prirent leurs affaires et partirent en direction de la forteresse. Ils ne firent pas de bruit, la neige tombante les aidant en étouffant leurs pas. Ils s’arrêtèrent à une centaine de mètres et vérifièrent une dernière fois leurs armes. Les mages lancèrent les sorts de protection habituels puis ils se dirigèrent vers la forteresse.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Association Univers Virtuels

Technique :
Contact :
Presse :
Publicité :

Retrouvez toute l'actualité MMO Free to Play sur Free2Play.fr