Aller au contenu


[News] Médecin, la nouvelle âme de Voleur

Rift Worlds 2.7 âmes

  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Ox Lee

Ox Lee

    Traducteur

  • Staff UV
  • 4258 messages

Posté 13 March 2014 - 20:47

La prochaine mise à jour de Rift introduira 4 nouvelles âmes inédites, qui viendront s'ajouter aux âmes déjà déblocables. Après le Libérateur, âme de la vocation du Guerrier, c'est au tour du Médecin, âme de soigneur pour la vocation du Voleur qui a droit à sa propre présentation dans un article mis en ligne sur le site officiel de Rift.


Vous pouvez retrouver cette introduction au Médecin dans l'article à la suite de cette news.

Citation

NOUVELLE ÂME DE VOLEUR

De nouvelles Âmes, les premières depuis la sortie de STORM LEGION, débarquent dans RIFT 2.7, une mise à jour accompagnée de caractéristiques dignes d’une extension qui permet, entre autres, aux joueurs de chaque Vocation d’endosser tous les rôles du jeu !

Lisez-en plus sur le Médecin, une Âme de soigneur principal pour Voleur, et revenez vendredi pour avoir un premier aperçu de la prochaine Âme de Mage !

Médecine Moderne

Les Médecins nous viennent d’un âge plus ancien que les dieux, où les prières des Clercs restaient inentendues et les Voleurs soignaient les armées d’Élus à travers les Plans. De par leur formation d’archers alchimistes, ils maîtrisent une palette de capacités à distance pour soigner et protéger leurs alliés en détresse.

Image IPB


« Perdus Dans Le Cosmos »

Murmond scrutait, par-dessus la proue de son arche d’os, l’immensité étoilée déployée devant lui. Il se demandait quelle distance les éloignait de Telara lui et son équipage, et combien de temps avait été perdu, à la dérive sur le Fleuve des Âmes, là où l’aube, le crépuscule et les saisons n’existent pas. Dans toute cette immensité ne subsistaient que les épaves des derniers navires des derniers survivants du monde précédent, ballotés par les vents hasardeux d’un cosmos infiniment sombre.
L’arche avait plutôt bien commencé son voyage, portée par une grande détermination et propulsée par le courant des âmes précipitées vers le Plan de la Mort. Puis vinrent les vagues. D’abord, Murmond n’y attacha que peu d’importance, ne les considérant que comme de simples soubresauts du courant, comme des manifestations résiduelles de grandes batailles et de guerres planaires du passé. Mais les vagues revinrent à la charge, toujours plus nombreuses, intenses, jusqu’à ce que ces torrents d’âmes tumultueuses soulèvent des navires entiers les uns contre les autres.

La flotte se remit de ses émotions, mais le Fleuve des Âmes fut, lui, perdu. Il s’était scindé en deux courants, lançant une imposante crête d’esprits vers l’horizon. Pire, il avait compromis l’expédition de Murmond et de son équipage, désormais naufragés dans un tourbillon de mort sans but.
L’ancien Clerc grattait, impassible, la rampe du navire, ruminant le passé et priant ardemment sa divinité de venir lui porter secours. « Ils ne sont pas morts », chuchota-t-il avec ferveur. « Ils sont juste trop éloignés de nous. En étirant le cosmos, les Akvans lui ont donné des dimensions inexplicables. »
Murmond, dans ses propres réflexions, fut ébranlé par un tentacule surgi des ténèbres et tourbillonnant au-dessus de lui. Puis d’autres tentacules apparurent, transperçant les navires de toute la flottille. Des milliers de créatures amphibies rampaient le long des appendices des navires, à une vitesse irréelle dans cette dimension. « Des Shahgis ! » entendit-on soudainement hurler de part et d’autre du navire.

Murmond se saisit de sa masse et de son bouclier, récita une rapide prière que les dieux ne pourraient entendre, et bondit sur un tentacule qui avait fait voler en éclats la coque de son navire. Il se rua sur la première ligne de Shahgis, les faisant tomber brutalement de leurs perches. Il agita violemment sa masse, rossant de coups les crânes lisses recouverts d’une substance gluante. Mais les assaillants, trop nombreux, encerclèrent l’Elfe et éventrèrent son armure. Ses blessures se boursouflèrent et se chargèrent en acide, infectées par l’aura de voyage temporel enveloppant les serviteurs de l’ancien Akvan.

Puis, le son aigu d’une flèche en plein vol se fit entendre. Murmond ressentit comme la douleur d’une aiguille plantée dans son dos. Il cria d’agonie, avant de percevoir le picotement familier d’une potion de soins refermant ses blessures. Se retournant, il put voir la source des soins, un petit archer bondissant de perche en perche parmi les débris des arches, et décochant les unes après les autres des flèches de salut alchimique.

C’était Kiera, le Médecin de l’arche. Elle fauchait les Shahgis tout en soignant les Elfes aussi vite qu’il lui était possible de le faire. Elle souriait. Elle avait toujours été une excellente herboriste, et fort habile avec un arc. Suite à l’attaque de la flotte par les tentacules, Kiera avait combiné ses capacités afin de déchaîner au meilleur des moments des salves bienfaisantes sur les combattants alliés en créant des barrages de flèches pourvues d’aiguilles salvatrices.

Le reste des Elfes survivants se réunirent autour de Murmond, dont le dos semblait recouvert de traitements d’alchimiste : un antidote puissant contre l’acide du crachat de Shahgi reçu au visage, un traitement actif pour guérir les blessures provoquées par le cimeterre planté dans le foie, un léger palliatif pour prévenir les conséquences des coups de griffes, ainsi qu’une bonne dose de remontant pour faire bonne mesure. Ses troupes repoussèrent les Shahgis avant de libérer le navire de l’étreinte de l’Avkan en lui sectionnant le tentacule.


Image IPB


Alors que l’Avkan gesticulait dans l’obscurité, Murmond entendit un appel frénétique au-dessus de lui. Un Shahgi s’était approché de Kiera. Murmond regarda le Médecin produire une dose d’adrénaline, qu’elle se planta dans la jambe avant de se mettre à tourner sur elle-même. Une volée de flèches suivit, chacune d’entre elles terminant sa course dans la gorge d’une des créatures amphibies. Peu de temps après, le reste des serviteurs de l’Akvan étaient morts.

Murmond s’effondra sur son dos ; son corps poursuivit la récupération de ses blessures. Lorsque Kiera apparut au-dessus de lui, il lui adressa un regard mêlé de gratitude et de désespoir.

« Nous trouverons la déesse perdue », dit-elle, devinant les pensées de l’Elfe. « Et nous réécrirons la fin de cette histoire cosmique que le destin nous a imposée. » Le caractère inventif de Kiera avait certes permis l’accomplissement d’un si long voyage, mais c’est son pragmatisme avant tout qui avait permis à tous de poursuivre et de persévérer. « Comment pourrions-nous échouer ? Nous avons, après tout, fouillé presque l’intégralité du cosmos. »

Source





Aussi étiqueté avec Rift, Worlds, 2.7, âmes

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Association Univers Virtuels

Technique :
Contact :
Presse :
Publicité :

Retrouvez toute l'actualité MMO Free to Play sur Free2Play.fr