Aller au contenu


[Mise à jour] La mise à jour 2.7 : 4 nouvelles âmes inédites

Rift mise à jour 2.7 âmes Trion Worlds

  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Coxie

Coxie
  • Staff UV
  • 22487 messages

Posté 07 March 2014 - 09:37

Le nombre d'âmes disponibles était figé à 32 depuis la sortie de la première extension de RIFT : STORM LEGION.
La prochaine mise à jour : la 2.7 va débloquer les compteurs et apporter 4 nouvelles âmes inédites. Il est temps à quelques jours de l'arrivée de cette nouvelle mise à jour de découvrir quelles sont ces nouveautés. L'équipe Rift commence aujourd'hui sa présentation avec le Libérateur, la nouvelle Âme disponible pour la vocation du Guerrier.

C'est à lire ci-dessous. Et pour en savoir encore plus, des informations complémentaires sont disponibles chez nos confrères de MMORPG.com en anglais


Vous souhaitez aller encore plus loin ? Alors découvrez en avant première la nouvelle Âme du Clerc : l'ORACLE chez nos confrères de Massively en attendant sa présentation officielle.


Citation

Pendant deux semaines, restez à l’affût pour obtenir un aperçu de chacune des nouvelles Âmes avant même leur introduction sur le serveur de test, et poursuivez la lecture pour découvrir le Libérateur, un Guerrier créant des remous dans tout Telara via des rites arcaniques… guérisseurs ?

Maîtres du métal et de la restauration

À peine les Libérateurs reviennent-ils du Plan de la Terre qu’ils plongent dans des eaux inexplorées pour la Vocation de Guerrier : les soins de raid. Le Libérateur canalise sur ses alliés une magie restauratrice déployée au moyen de champs magnétiques, se spécialisant ainsi dans les soins de zone et de groupe et dans le HPS soutenu. Si vous rencontrez un Guerrier donnant à cœur joie des boucliers d’absorption à ses amis tout en tailladant l’ennemi, vous n’avez aucune inquiétude à avoir… à condition d’être dans son camp.

« Vous tout cassé, moi réparer »

Boiteux et s’appuyant sur son bâton, Marvar était de retour à la Forteresse des Étoiles Mortes. Chacun de ses pas était un calvaire. Il essaya de réciter des mantras de Nyctalopes pour oublier la douleur, mais tout ce qui en résulta fut une toux sèche et sanglante. À l’approche des Portes de l’Éternité, il fit une grimace, cette fois d’agacement. Ce n’est qu’une herse, se dit-il. Pourquoi doit-on toujours donner un nom original et mystérieux ? Y avait-il un problème avec les simples mots « Entrée » et « Sortie » ?

Marvar avait espéré que la vie s’améliorerait après la défaite des dragons… que les Failles et les monstres disparaîtraient… que l’on aurait plus rarement à lui dire de garder courage. Au lieu de cela, les Élus avaient fini par se battre entre eux. Les vieilles querelles autour de la foi, de la raison, des prophéties et du libre-arbitre n’étaient plus ; un problème plus petit, mais plus épineux, avait pris la place. Un problème qui dérangeait le vieux Mage bien plus que ses blessures… Mais de quoi s’agissait-il, cette fois ?

Marvar sortit subitement des pensées qu’il se marmonnait ; le sol s’était mis à trembler. Les Portes de l’Éternité s’ouvrirent dans un grondement tonitruant.

« Et quoi maintenant ? », gémit-il avant d’être gêné par une toux intempestive. Levant les yeux, il se trouva nez à nez avec une cavalerie de chevaliers Élus du Corbeau lancés à vive allure. La cavalerie lourde… qui le piétina aussitôt.

« Ça va, Marvar ? » Ce dernier, totalement assommé, essaya de reprendre ses esprits. Les yeux exaspérément clairs d’une voix atrocement joyeuse flottaient quelque part au-dessus de son visage. Marvar poussa un gémissement. C’était Ivan, le Nain sentinelle avec un masque de tête de cheval fantaisie car, pensait-il, c’était amusant ainsi. Mais selon Marvar, cela n’avait rien d’amusant. Il était catégorique sur ce point.

« Il a l’air blessé ! Qu’on le porte immédiatement ! » Marvar essaya de protester. Ne voyaient-ils donc pas que les chevaux lui avaient brisé le dos, que le soulever était la pire des choses à faire. « Aidez-moi à le porter jusqu’au Libérateur. » Marvar voulait hurler, mais il ne put laisser échapper qu’une série de gargouillis torturés lorsqu’on le transporta à l’infirmerie du donjon. Un gigantesque Bahmi accueillit son arrivée avec grand joie.

« Bonjour ! Moi Ganzorig », dit le soigneur tout en extirpant Marvar des sentinelles. « Vous tout cassé, moi réparer. »

Ganzorig se mit à exécuter une danse martiale. On aurait dit un figurant du Carnaval, et Marvar se demanda si ses frères d’armes nyctalopes ne lui faisaient pas là une autre plaisanterie. Ils avaient selon lui toujours cruellement manqué de sérieux. « Je devrais changer de camp. Peut-être que les Précellents, eux, me prendront au sérieux ».

« Échauffement fini. » Le Bahmi, en sueur, saisit une épée à deux mains. « Et maintenant, vous aller mieux. » Ganzorig leva la lame d’une grandeur irréelle au-dessus de Marvar, avant de la faire tomber violemment.

« Ne me tuez pas ! », cria Marvar en dépit de la douleur qui… disparut aussitôt. Marvar s’assit, stupéfait. Il se sentait beaucoup mieux. Mieux qu’avant de s’être fait battre, puis de s’être fait piétiner, certes… mais il n’avait pas connu pareille forme depuis des années ! « Qu’avez-vous fait ? Vous n’avez utilisé aucune magie. Vous avez juste brandi votre épée un peu, ici et là. »

« Douleur partie, non ? Bien. Content ! », expliqua le Bahmi en avançant sa main musclée.

« Mais qu’avez-vous fait ? » beugla Marvar tandis que le soigneur le levait du lit ensanglanté.

« Magnétisme », répondit Ganzorig l’air jovial. « Plier aura. Moi appris ça du Plan de Terre. Réparer os. Vous aller mieux ! »

On sonna l’alarme. On attaquait le donjon. Ganzorig se rua hors de la pièce en faisant un signe amical de sa main puissante. « Moi partir ! Guerre ! Moi réparer tout le monde ! »

Marvar lui emboita le pas. Il redécouvrit l’agilité de son pas qu’il avait perdue depuis bien longtemps. Ce fou de Bahmi avait mis le doigt sur quelque chose que Marvar, malgré tant d’années d’études, n’avait jamais décelé. Ganzorig avait participé à une expédition dans le Plan de la Terre, expédition à laquelle Marvar avait refusé de se joindre, préférant le confort de sa demeure. Quand Marvar rattrapa le Guerrier, il avait d’ores et déjà ajouté cette expédition à la liste des plus grands regrets de sa vie.

La Forteresse des Étoiles Mortes était encerclée par une imposante armée de Fidèles sur leurs montures. Tous les soldats de l’armée du Lion scintillaient d’armures resplendissantes et de chasubles immaculées. Ils ressemblaient en tous points aux héros emblématiques dépeints dans leur propagande. Marvar les haïssait tous, sans exception.

Ganzorig se tenait debout au haut des murs de la forteresse, prenant la pose avec son épée, gesticulant et brandissant sa lame comme un enfant. Plissant les yeux, le Mage put alors voir, et comprendre, ce que le Guerrier faisait. Ganzorig avait lié à son épée la trace de lignes énergétiques. Le Bahmi les manipulait à l’aide de sa force brute. Aucune force mentale, aucun recours à la magie. Il pliait ces lignes avec ses muscles. Marvar était abasourdi.

Les Assassins qui avaient grimpé au mur pour tuer le Libérateur furent eux aussi fort surpris. Ganzorig courba et secoua les champs magnétiques autour des ennemis jusqu’à les désorienter. Le Bahmi projeta avec maîtrise les champs magnétiques sur les rangs des Fidèles, se débarrassant ainsi de ses ennemis sans même en effleurer les corps. Il esquissa un sourire au Mage sidéré avant de se retourner et de restaurer la santé des troupes des Nyctalopes.

Marvar fut pris d’une rare et intense admiration. « Pouvez-vous m’enseigner cet art ? J’ai besoin de comprendre. »

Ganzorig lui sourit. « Oh, non ! Trop maigre, trop faible. » Le cœur de Marvar se serra. « C’est pour faire le bien. Vous être un idiot. »

Marvar quitta les Précellents le lendemain. Et chaque fois qu’ils perdirent une bataille, Marvar prit soin de leur rappeler pourquoi.






Aussi étiqueté avec Rift, mise à jour, 2.7, âmes, Trion Worlds

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Association Univers Virtuels

Technique :
Contact :
Presse :
Publicité :

Retrouvez toute l'actualité MMO Free to Play sur Free2Play.fr