Aller au contenu


La Légende Oubliée

La Légende Oubliée Fan Fiction Roman Guild Wars Role Play Récit Légende Fiction Fantasy RP

  • Veuillez vous connecter pour répondre
678 réponses à ce sujet

#1 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 18 May 2009 - 10:35

[EDIT 12/08/2009] D'un RP sans prétention c'est devenu quelque  chose de plus grand, qui me remplit aujourd'hui de  fierté.[/EDIT]

[EDIT 04/05/2011] Et d'une belle trame, c'est devenu une sublime histoire ! J'ose émettre le souhait que tout un chacun y trouve son compte. Enjoy ![/EDIT]

[EDIT 24/06/2012] Aujourd'hui, plus de trois ans après, la Légende Oubliée vient d'être conclue. J'espère que vous, lecteurs errant au hasard de ce sublime forum, y trouverez un sujet qui saura vous captiver un long moment ! Prenez donc une chaise, mettez-vous à l'aise, servez-vous une boisson agréablement chaude, et venez lire l'histoire de la Tyrie, telle que vous ne l'avez jamais vue...
Mais commençons par le commencement...






Salut a tous !

Nous sommes deux amis, membres de la même guilde, Tenshi No Tsubasa [tsub], qui avons décidé de vous offrir l'histoire de la Tyrie après la chute du Grand Destructeur. Nous espérons que vous prendrez beaucoup de plaisir à nous lire !

nous postons 1 fois chacun par semaine (en moyenne).

Je vais poster ici en précisant si les textes ont été rédigés par Nirvana (mon amie, officier Tsub) ou Elindor (moi même), et j'attends vos commentaires, conseils, critiques, sur la construction de l'histoire, les tournures de phrases, etc...



J'ai écrit, pour la commodité des lecteurs et afin de leur éviter la lecture fastidieuse d'une première fanfic assez médiocre, un court résumé de celle-ci. Ceci permet de démarrer le nouveau récit avec de bonnes bases.





Résumé des Péripéties d'Anais, prélude à la Légende Oubliée :

La vie est détendue dans la petite guilde des Tenshi No Tsubasa, Les Ailes De L'Ange. Bons combattants, ses membres prospèrent tous sous la direction tranquille de leur Maitresse de Guilde, la sage Isabelle Elrond. Mais l'ombre plane silencieusement sur l'Ile de la Méditation, fief de la guilde. Une menace qui va s'insérer subrepticement dans leurs vies, et qui va les entrainer dans une tourmente déjà en marche, et après laquelle, quelle qu'en soit l'issue, la vie de tous les habitants du monde sera changée.

Anais Elrond, petite sœur de la Maitresse de Guilde, est une jeune assassine délurée. Elle aime les beaux jeunes hommes, et le leur montre sans complexe. C'est ainsi qu'à l'occasion d'une promenade en compagnie de Nirvana Dessala, Moniale en Chef, et amie proche de la fantasque assassine, elle aguiche puis décide impulsivement de voyager en compagnie de deux Derviches semblant de bons combattants. Ceux-ci, répondant aux curieux noms de Lord Warcraft et King Of Destroy, vont se montrer prévenants mais également distants et secrets sur leurs activités. C'est en les attendant que les deux amies vont croiser la route de leur Premier Officier, un jeune Derviche lui aussi, du nom de Hilrad Marcheciel. Se méfiant instinctivement des deux hommes, Hilrad décide de les accompagner afin de les protéger en cas de problème.

C'est après un combat difficile, décidé par Lord de manière arbitraire, et dans lequel les deux individus ne cessèrent de défier Hilrad, que le conflit éclata. Cela aurait pu finir par mort d'hommes si un rôdeur, ami des Tsubasa, n'était passé par là en mettant fin à l'affrontement. Après avoir récupéré de leurs émotions, Hilrad, Nirvana, Anais et Tom, le jeune rôdeur, se rendirent à Vabbi, afin d'assister à un tournoi de combattants, dont le premier prix serait la main de la princesse Hyanmensir, guerrière de haut lignage et sœur de Tom. Hilrad connaissait bien la princesse, pour avoir combattu plus d'une fois à ses côtés. Ne voyant pas la guerrière blonde promettre sa main au gagnant d'un tournoi, il décide de s'y inscrire, et de gagner, afin de la libérer de ses obligations, si jamais elle se trouvait contrainte d'une façon ou d'une autre. Ce n'est qu'après inscription qu'il apprit que les combats étaient jusqu'à la mort.

Le tournoi débuta. Hilrad passa les étapes éliminatoires sans problème, tout en se débrouillant pour ne jamais achever ses adversaires. Tom s'éclipsa des tribunes afin d'aller à la rencontre de ses parents, qui arrivaient par une route dangereuse. Il tomba là bas sur un groupe de brigands, et il perdit la vie en tentant de libérer le passage pour ses parents. Pendant ce temps, dans l'arène, Hilrad faisait face à un combattant qu'il n'escomptait pas revoir de sitôt : King of Destroy. Le combat fut difficile, mais très vite Hilrad prit l'ascendant sur son adversaire, révélant d'étranges capacités : il pouvait sentir les mouvements de l'autre, le public, tout ce qui l'entourait, et était capable de temps de réaction impossibles. Sa vitesse devint inhumaine, et c'est blessé que King finit le combat, sur le sol. Alors qu'Hilrad avait décidé de l'épargner, comme tous ses autres adversaires, Lord Warcraft apparut dans la tribune d'honneur. Il sauta au sol et d'un coup précis acheva son acolyte, clamant que les perdants ne méritaient pas de vivre. Les soldats séparèrent Hilrad et Lord, mais ce n'était que partie remise.

Après ça, Anais et Nirvana, inquiètes de ne pas voir revenir Tom, partirent à leur tour à sa recherche. Le groupe de bandits, dirigés par un homme massif et de très haute taille, appelé Deux-Lames et combattant avec deux épées courtes, les accueillit. Après une courte lutte, durant laquelle Anais se nimba d'une aura noire de puissance mortelle inconnue, et Nirvana se trouva capable de parler dans la tête et prendre le contrôle de l'esprit de ses alliés, s'enfonçant plus profondément que jamais dans l'anatomie d'un humain afin de soigner Anais, elles furent malgré tout faites prisonnières, et ne durent leur salut qu'à l'intervention des officiers Tsubasa, sous la direction d'Isabelle Elrond en personne. Les brigands, en infériorité numérique, et malgré la force et la verve de Deux-Lames, se replièrent. Afin de prêter main forte à Hilrad, les Tsubasa se dirigèrent en vitesse en direction du Seborhin.

Dans l'arène, Hilrad avait vaincu son adversaire en finale du tournoi, un élémentaliste doué, et cela en étant aveuglé. Il apprit alors qu'il allait devoir affronter Lord, ancien champion, car c'est lui qui avait gagné la main de la princesse, et elle avait exigé qu'il se montre supérieur au gagnant de ce tournoi ci avant de lui accorder son accord. A l'extérieur, les Tsubasa combattaient face aux acolytes de Deux-Lames, qui les attendaient lorsqu'ils arrivèrent devant l'entrée de l'arène. Anais se rendit derrière les lignes ennemies grâce à une foulée de l'ombre, et elle s'engouffra dans l'arène, Deux-Lames sur ses talons.

Un double duel fantastique s'engagea alors. Anais face à Deux-Lames, et Hilrad face à Lord Warcraft. Les combattants bougeaient à une vitesse incroyable, et la situation ne semblait pas en faveur des deux Tsubasa …




Passons maintenant au nouveau récit en question !

Comme dit, avant chaque post le nom Elindor ou Nirvana apparaitra. C'est votre serviteur qui a commencé le premier texte de la nouvelle série.
Je posterai 1 texte tous les 2 - 3 jours, jusqu’à avoir rattrapé le cours actuel de l'histoire, puis dès que l'un de nous aura écrit.

BONNE LECTURE !

#2 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 18 May 2009 - 10:35

Elindor


"Réveille toi, mon enfant."

Quel mal de tête...

"Tu ne peux reposer dans ce royaume des ombres. Pas encore."

Cette voix... Cette voix est si insupportable...

"Il est temps pour toi de reprendre ta quête."

Hilrad sursauta violemment et tenta de saisir sa faux pour se défendre. Lord enchainait sa dernière feinte par une attaque vicieuse a laquelle il ne s'attendait absolument pas et......
Saisissant le vide, il se rendit compte qu'il ne portait pas son arme. Pas plus qu'il faisait face a un combattant hors du commun. Et encore moins qu'il était acclamé par une foule en furie.
Il se trouvait dans un espace inconnu. Première constatation, il était nu comme un ver. Constatation évidente, du fait de la froideur du sol sous ses fesses et sur ses mollets repliés, et non du fait de la vision de son corps. Car en effet, seconde constatation, il n'y voyait absolument rien, pas même sa main a un centimètre de ses yeux.
Sous l'effet de la panique de se faire vaincre et tuer par le terrible derviche qu'il affrontait, il était violemment passé de la position allongée a la position assise, ce qui lui donna le tournis sans arranger son mal de tête. Affligé de la plus grosse migraine carabinée du monde, se demandant ce qu'il pouvait bien faire la et si il avait perdu la vue sans ressentir la moindre douleur, le jeune derviche se sentait complètement perdu.

"Ne te surmène pas. Ton corps est encore bien faible."

Peu a peu, sa vue revenait, et il se rendit compte qu'il se trouvait dans un endroit si sombre que de premier abord il semblait ne jamais avoir connu la lumière.
Mais, s'approchant de lui, deux silhouettes se démarquaient dans le paysage.
L'une luisait d'une discrète aura pleine de force, quand a l'autre, elle semblait attirer a elle l'obscurité de ce lieu, elle semblait plus sombre que l'obscurité ultime de ce lieu elle même.
Sentant des sueurs froides couler le long de son dos nu, le derviche reconnut les deux forces auxquelles il avait affaire : rien de moins que deux des cinq Dieux, les avatars matériels de Lyssa, protectrice de sa caste, les derviches, et Grenth, seigneur des morts, se dirigeaient vers lui sans se presser.

"Je n'aurais jamais pensé retrouver ici un de mes combattants les plus chers" souffla la déesse d'une voix en même temps douce et pleine de force.

"Déesse!!" dit le derviche en baissant le regard, "Suis je donc mort?"

"Non, Hilrad Marcheciel, derviche sacré, tu n'es pas mort" L'avatar de Grenth s'exprimait dans un souffle, sans vraiment prononcer les mots mais pourtant parfaitement audible. "Et tu n'as rien a faire dans mon monde. La grande Faucheuse n'a pas encore décidé de l'heure ou tu nous rejoindras. Je ne sais pas, moi même, comment tu as bien pu arriver ici, sans ma permission ni ma bénédiction" ajouta t'il.

Sentant ses forces revenir, sans pour autant pouvoir se lever, le jeune élonien se sent complètement perdu.

"Déesse, Dieu Grenth, que dois je faire? " murmure t'il.

"Enfile cette robe sacrée, mon fils. Elle te protégera le temps que tu retrouve le monde réel et ton armure humaine."

L'avatar de Lyssa fit apparaitre aux pieds du derviche un habit tout d'or et de lumière. En le touchant, il sentit déjà la force divine couler en lui. Se rendant compte qu'il était toujours nu, il l'enfila prestement.

"Et prend cette arme, jeune serviteur. Je suis peut être le maitre ici, mais ça ne veut pas dire que je contrôle toutes les bêtes qui s'y trouvent. Je ne pense pas que tu as besoin d'explication sur la façon de la manier, n'est ce pas?"

On pouvait presque apercevoir un sourire impossible sur le visage du Dieu de la mort lorsque celui ci donna au derviche une longue faux, étonnamment légère et maniable compte tenu de sa longue taille. En la tenant, Hilrad ressentit une impression de puissance comme jamais il n'en avait ressenti durant sa vie.

Se tenant a présent très droit et fier devant les deux avatars, le derviche attendit leurs consignes.

"Tu vas suivre ce chemin" lui indiqua Lyssa, et d'un mouvement de la main elle fit apparaitre un chemin de lumière blanche qui courait le long du paysage, et se perdait a l'horizon. "C'est la seule façon de rentrer chez toi. la route ne sera pas sans embuches, et je ne peux malheureusement pas t'apporter mon aide ici, mais je connais ton courage et ta force. Tu triompheras de tous les obstacles, je le sais."

Lyssa s'approcha du jeune prodige, le gratifiant d'une caresse de bénédiction divine avant de disparaitre. Hilrad se tourna vers la route, et, vêtu de l'armure de lumière et armé de la faux des morts, il se prépara a entamer son voyage.

"Une dernière chose, Hilrad Marcheciel..." Le sifflement du Dieu de la mort était vraiment terrifiant. Hilrad remerciait la providence de ne pas être son ennemi. "Depuis ta disparition de la surface de la terre, 6 mois se sont écoulés. Il se peut que beaucoup de choses ne soient plus comme tu les as connues."

Sur cette ultime information, qui laissait le derviche bouche bée, le Dieu de la mort s'évapora dans un tourbillon noir.

"Ben ça... Si je m'y attendais.... Et il me dis ça comme ça lui, comme si de rien était! J'aurais préféré recevoir l'info de Lyssa, elle au moins sait dire les choses sans trop en faire." Le derviche était vraiment abasourdi.
"Ce Dieu de la mort semble avoir un certain sens du spectacle et une affection marquée pour l'humour... noir. Ben d'un coté, tu m'étonnes."

Prenant son courage a deux mains, celles ci serrées autour de sa faux, se demandant si ses amis avaient survécu au combat de l'arène du Seborhin, le jeune derviche se mit en marche d'un bon pas sur le chemin de lumiere.

#3 Elkortya Soltius

Elkortya Soltius
  • Membres
  • 981 messages

Posté 18 May 2009 - 11:28

Chouette, un nouveau RP !
J'ai une question qui va peut-être paraitre, bête, mais faut-il avoir lu les "Anciennes aventures" pour lire celles ci ?... :blush:
Ou alors, le fait qu'on arrive in media res (je n'en connais pas l'orthographe) est peut-être fait exprès ?...

J'aime bien cette rencontre avec les divinités, les descrpitions, tout, non je ne vois pas défaut a première vu ;)

Et j'affectionne particulièrement ce genre de phrase : :lol:

Citation

Prenant son courage a deux mains, celles ci serrées autour de sa faux,


#4 Duade

Duade
  • Membres
  • 244 messages

Posté 18 May 2009 - 12:46

Sympa ce nouveau rp. La rencontre avec les divinités etc sont de très bonnes idées.

Citation

La grande Faucheuse

Si Grenth est le dieu de la mort pourquoi parle-t-il de la grande faucheuse qui est une personnification de la mort et qui lui prendrait du boulot.

#5 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 18 May 2009 - 13:39

bonjour a vous, et merci de vos réponses :blush:

non, il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciennes, cependant comme je l'ai dit, lire le dernier post au moins, pour savoir de quel combat il s'agissait, lorsque Hilrad se réveille, est recommandé.

Pour répondre a ta question Duade, la Grande Faucheuse serait dans ma conception comme le bras de Grenth, et cette façon de parler d'elle comme si c'était une entité a part a je trouve une sonorité royale.

voila ;)

#6 morti

morti
  • Membres
  • 1019 messages

Posté 18 May 2009 - 15:47

j'ai tout lu ;)

d'abord, je tiens à dire merci de poster un nouveau RP, je n'en lis jamais assez :rolleyes:

je sais pas si ça vaut le coup de commenter ce qui a été posté l'an dernier, mais je vais le faire quand même :blush:
à part 2 ou trois fautes de frappe, le texte est bien écrit. Pourtant, on sent dans certains passage que ce n'est pas le même auteur : le ton est différent, les fautes un peu plus nombreuses... ce qui casse un peu le rythme du récit et complique la compréhension. De plus, on a parfois du mal à savoir qui parle : mettre les dialogues en couleurs est une bonne idée, mais pourquoi ne pas mettre une couleur par personnage?

Les personnages sont bien, mais j'ai parfois du mal à cerner Anaïs... elle est capable de changer de ton d'une phrase à l'autre, sans transition, et c'est déroutant... (peut être est ce dû à la présence de plusieurs auteurs...?)

Quoi qu'il en soit, j'ai hate de savoir ce qui c'est passé pendant ces 6 mix, et comment Hilrad c'est retrouvé en compagnie des Dieux...

Au fait, vous avez déjà écrit combien de textes? (que je sache pendant combien de temps on aura droit à des textes à un rythme soutenu... j'ai encore la nostalgie des Chroniques de Sowem I, quand on avait droit à 1post/jour... :lol: )

#7 SheeNa

SheeNa
  • Membres
  • 1246 messages

Posté 18 May 2009 - 16:29

Hey ! Tenshi No Tsubasa c'pas les [Tsub] et votre ancien MG c'était pas une gente dame dénommée Pillar B. ?... si c'est le cas,  il me semblait bien qu'elle écriavait un récit, mais j'en avais jamais vu la couleur ...

EDIT: je pense ne pas m'être trompé ... et si c'est le cas, vous pourriez souhaiter bonne chance à Pillar pour son histoire bien à elle, et j'espère qu'elle publiera un jour son manuscrit.



Sur ce, bonne journée amis [Tsub], de la part d'un ancien officier de vos (anciens?) alliés les [CPF] (je crois avoir entendu qu'il y avait eu une scission dans l'ally des [GoR] mais je sais pas si les [CPF] sont toujours avec vous ... ). Enfin bref ne déterrons pas les anciennes histoires de guildes :blush:

#8 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 18 May 2009 - 20:13

Bug forum, ce commentaire a été effacé - Elindor.

#9 morti

morti
  • Membres
  • 1019 messages

Posté 18 May 2009 - 21:37

Citation

Vu votre enthousiasme, et le plaisir qu'il me procure, je posterai donc 1 texte par jour tant qu'il y aura des réponses :blush:
wé, youpi ! ;)  :lol:  :rolleyes: <<= morti contente ^^

#10 SheeNa

SheeNa
  • Membres
  • 1246 messages

Posté 18 May 2009 - 22:25

Merci Elindor, en effet Choupe le MG des CPF m'avait dit qu'une partie de l'ally s'était reformée, avec les Tsub. Mais j'ai aussi confondu les Sdbs et les Tsub ( encore une fois >_< ).
Je comprends mieux toutes ces histoires.

Et sinon, oui Pilar m'avait dit qu'elle bossait depuis plusieurs années déjà sur un manuscrit de roman style Heroïc Fantasy ( pas Fan Fic' GW , hein morti ^^ ).
Voilà j'me tenais au courant, mais je sens qu'on s'éloigne du sujet !

Bonne continuation à vous en tout cas, moi j'dois aussi me remettre à écrire ... et c'est pas à morti que ça va déplaire !!

#11 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 19 May 2009 - 08:48

Nirvana


Après de longues journées de marche, Nirvana arriva enfin à  Mihanu. La petite ville vabbiane était toujours aussi animée, surtout  le jour du marché. La moniale essayait de ne pas trop regarder autour  d'elle, cette ville lui rappelait trop de souvenirs, et pas les  meilleurs. Elle s'engagea dans une ruelle à l'écart de la rue  principale avant de s'arrêter devant la porte d'une petite maison de  bon gout et aux couleurs chaudes, comme la plupart des bâtiments de  Vabbi. Il s'agissait d'un petit temple ou certains fidèles pouvaient  venir prier et se reposer. Nirvana passa une dernière fois la main sur  sa tunique pour s'assurer d'être présentable, et frappa à la porte.
     Ce fut une jeune femme, habillée d'une robe claire, qui ouvra.

«  Miss Dessala ! Vous êtes revenue ! Mais entrez donc. »

  Nirvana lui rendit son sourire quelque peu forcé et entra. La jeune  femme lui fit signe de la suivre, tout en s'éloignant de l'entrée,  Nirvana lui emboita le pas, et lui posa la même question qu'il y a  quelques mois, en espérant ne pas entendre encore et toujours la même  réponse

«  Y a-t-il eu du changement pendant mon absence ?

Non,  malheureusement aucun. Nous avons tenté d'autres prières, d'autres  sorts, mais cela n'a pas eu d'effet. Et vous ? Avez-vous trouvez  quelque chose qui saurait le réveiller durant tout ce temps?

Peut être … Mais je ne le saurai qu'après avoir essayer. »


  Le sourire de la jeune prêtresse s'estompa. Surement s'attendait-elle à  ce que la moniale revienne avec un remède, cela faisait plusieurs mois  qu'elle était partie en quête d'un traitement capable de soigner son  compagnon.

Nirvana avait en effet parcouru beaucoup de chemin  depuis son départ il y a déjà de cela 5 mois. Après sa succession  d'échecs pour réanimer son ami, la moniale était partie consulter la  grande bibliothèque de Chokhin, puis ne trouvant aucune réponse,  s'était rendu au monastère de Shing Jea, pour demander audience au  grand guérisseur Menhlo. Lui non plus n'avait su lui dire comment  soigner son ami, son seul conseil fut de l'envoyer chercher une drôle  de créature médecin, près de Rata Sum. Une fois là bas, elle s'était  heurté à une vielle peau au vocabulaire étrange et très réduit dont  elle n'avait retenu que « bookah ». Elle arriva néanmoins à faire  parler la guérisseuse, qui lui enseigna un nouveau sort, bien que  persuadée qu'une bookah ne pourrai jamais maitriser ce soin. Et après  touts ces longs mois passés en quête d'un remède, Nirvana revenait  quasi les mains vides, la seule chose qu'elle avait appris était ce  sort dont elle n'était même pas certaine de maitriser.

«  Voilà, c'est ici, je vous laisse. »

  Après lui avoir indiqué une pièce qui était en réalité une chambre, la  jeune pretresse fit demi-tour et s'éloigna. Nirvana entra dans la  pièce. Elle ne pu que constater ce que lui avait dit la prêtresse :  aucun changement. Hilrad était là où elle l'avait vu pour la dernière  fois, allongé dans ce lit, endormi dans un sommeil profond duquel il ne  se réveillait pas. Sa profonde blessure à l'épaule avait presque  disparue, mais malgré tout les soins dont il avait bénéficié, il  garderait une trace de ce jour noir.

Nirvana alla ouvrir un peu  plus les grands rideaux qui cachaient le soleil, et posa son sac. Elle  remarqua une très belle faux posée dans l'angle de la pièce, qu'elle  n'avait jamais vu auparavant. Nirvana se demandait bien qui avait pu  lui amener. Il est vrai que la faux préférée d'Hilrad s'était brisée  lors de son dernier combat. Mais ça n'avait que peu d'importance, s'il  ne se réveillait pas …

La moniale s'installa sur le petit  tabouret près du lit de son ami. Elle avait à la fois hâte de tester ce  sort pour que son ami sorte enfin de son coma, mais craignait que cela  ne fonctionne pas, une fois de plus. Que ferait-elle dans ce cas ? Elle  l'ignorait. Nirvana se décida, rassembla son courage. Elle plaça sa  main gauche sur le front d'Hilrad, et l'autre au dessus de son cœur,  puis ferma les yeux, inspira et commença à fait le vide dans sa tête  pour ensuite psalmodier différentes prières.
Quelques longues  secondes plus tard, elle rouvrit les yeux, et s'aperçu qu'Hilrad avait  aussi ouvert les siens, l'air un peu surpris. Nirvana ferma et rouvrit  les yeux plusieurs fois, elle avait tant de fois espérer le voir se  réveiller, qu'elle hésitait encore à le croire. Mais lorsqu'elle  entendit Hilrad prononcer son nom, elle su qu'elle ne rêvait plus, et  des larmes de joie se mirent à couler sur sa joue.

Hilrad se redressa et regarda autour de lui, essayant de reconnaitre l'endroit dans lequel il se trouvait, sans succès.

« Nirva ? Ou sommes-nous ? Qu'est ce qui m'est arrivé ? Et pourquoi ces larmes ? »

Nirvana essuya sa joue, et essaya de répondre à toutes ces questions.

«  Nous sommes dans un temple de la ville de Mihanu, nous t'avons amené  ici après ton combat à Sebhorin, tu étais gravement blessé, il t'a  fallu beaucoup de soins pour

L'arène, le tournoi, Lord, Anaïs ! Mince, ca fait combien de temps ? »


Nirvana hésita avant de répondre.

« Plus de 6 mois »

Hilrad  repensa à son rêve. Cela semblait tellement réel … Et c'est ce que les  dieux lui avaient dit : 6 mois se sont écoulés … Ce n'était peu être  pas un rêve, mais une vision !

« Mais  alors j'étais inconscient tout ce temps ? Qu'est ce qui s'est passé à  Sebhorin ? Comment ca s'est fini ? est ce que tout le monde va bien ? »

Nirvana  frissonna, elle redoutait ce moment, celui ou Hilrad se réveillerait et  demanderait à ce que l'on lui raconte ce qu'il avait manqué … La  moniale se sentait comme paralysée, elle ne savait pas quoi dire, ni  non plus par où commencer, ni si elle aurait la force de lui dire.

« Quoi ? Qu'est ce qu'il y a ? »

Nirvana  n'arrivait plus à regarder Hilrad dans les yeux, elle se contenta de  tourner la tête pour regarder dehors. C'était plus facile de parler  ainsi.

«  Tu te rappelles ton combat contre Lord ?

Oui, enfin, non pas complètement …

Tu te battais contre Lord, et tu n'avais pas l'air d'avoir l'avantage quand nous sommes revenues à l'arène

Où étiez vous parties ? »


Nirvana  continua de parler, sans s'arrêter, de peur de ne pas pouvoir continuer  si elle s'arrêtait. Elle lui raconta pourquoi ils l'avaient laissé  seul, comment Tom avait été tué, leur rencontre avec Deux-Lames et sa  bande, l'arrivée des Tsub … Hilrad écoutait sans savoir quoi dire.

"…  Anaïs a essayé de se mêler de ton combat, mais Deux-Lames lui a barré  la route. Et vous avez chacun continuer à vous battre. J'étais trop  loin, je n'arrivais pas à approcher… La voix de la moniale devenait de plus en plus hésitante.  Puis il y a eu ce coup de Lord, sa faux t'a atteint à l'épaule, tu es  tombé en arrière, mais tu ne te relevais pas. Quand Anaïs s'en est  aperçue, elle a feinté son adversaire et est venue à toi pour contrer  Lord qui allait t'achever. Lord ne s'y attendait pas et n'a pas réussi  à esquiver les dagues d'Anaïs. Mais elle n'a pas vu arriver Deux-Lames  derrière."

Nirvana s'arrêta. Les images de ce jour là se  bousculaient dans sa tête, elle revoyait la scéne sans cesse, elle ne  pouvait retenir ces larmes. Hilrad avait peur d'avoir compris ce  silence, mais n'osa pas parler. Nirvana avait envie de partir, de  sortir de cette chambre, c'était trop douloureux de revivre çà, mais  Hilrad devait savoir.La moniale reprit.

«  Hyanmensir et ses hommes ont fini par intervenir, trop tard, comme  toujours. Tu as failli y laisser la vie toi aussi. Isa n'a pas supporté  ce jour. Elle a veillé à ton chevet quelques temps, mais elle fut aussi  impuissante que moi face à ton coma. Elle nous a laissé une lettre,  nous expliquant son chagrin et son envie de refaire sa vie et de tout  oublier. Je suis restée quelques temps ici pour essayer différents  traitements sans succès, personne ne s'est occupé de la guilde pendant  longtemps. Les tsubs ont fini par quitter la guilde qui avait perdue  ses leaders.
Puis je suis partie à mon tour, pour essayer de trouver un moyen de te réveiller. »


Nirvana n'en pouvait plus, elle quitta la chambre, laissant Hilrad seul.

#12 morti

morti
  • Membres
  • 1019 messages

Posté 19 May 2009 - 09:09

hou c'est triste ce qui s'est passé quand même ! (n'impêche, c'est un bon moyen de recentrer sur les persos des deux auteurs ;))

juste un pitite remarque d'ordre esthétique : le vert des dialogues du dernier message est un chouïa trop clair, ça pique les yeux

vivement demain :blush:

#13 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 19 May 2009 - 09:27

Voir le messagemorti, le 19/05/2009, 10:09, dit :

hou c'est triste ce qui s'est passé quand même ! (n'impêche, c'est un bon moyen de recentrer sur les persos des deux auteurs :lol: )

juste un pitite remarque d'ordre esthétique : le vert des dialogues du dernier message est un chouïa trop clair, ça pique les yeux

vivement demain :blush:

ouep, je sais, désolé, mais c'est la couleur qu'a utilisé Nirvana sur notre forum qui a un fond plus sombre. Je vais tenter de modifier ca pour les suivants.

Content que ca te plaise ;)

#14 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 20 May 2009 - 09:42

Elindor


"Finalement, ce n'était pas un rêve..." murmura le jeune homme.

Hilrad avait marché longtemps, très longtemps, a tel point que la notion du temps qui passe n'existait plus. La faux a la main, resplendissant dans son armure, il avait suivi le chemin de lumière que lui avait offerte sa protectrice avec l'espoir de retrouver le monde des vivants.
Comme le lui avait dit Grenth, ça ne fut pas sans embuches. Attaqué par des monstruosités a moitié humaines, de grotesques déformations d'animaux ou encore des créatures sorties tout droit d'un cauchemar particulièrement violent, Hilrad leur avait fait face, ses réflexes et sa force faisant le reste de manière quasi automatique. L'armure d'or et de lumière semblait le nourrir et régénérer ses cellules, si bien qu'il ne sentait ni la faim ni la fatigue.
Finalement, il avait atteint un endroit étrange. Une reproduction de lui même, plus vraie que nature, se tenait figée dans une position impossible. Légèrement au dessus du sol, le corps ne reposait sur rien. Il se contemplait lui même, dans une position de combat, l'épaule ouverte et saignante, la bouche grande ouverte comme si il criait, en train de chuter en arrière mais sans pour autant tomber, sa faux de destructeur en train de se briser en son milieu dans sa main.
Comme hypnotisé, Hilrad s'était approché, et tourné avec précautions autour du corps immobile. Avançant une main hésitante, il avait touché le tissu de l'armure qu'il reconnaissait comme sa propre armure de la Fissure.

Ça avait été alors immédiat. Le jeune homme s'était senti comme aspiré de l'intérieur, et retrouvé en train de crier, l'épaule douloureuse, et de choir vers le sol. Sauf qu'il n'y avait plus de sol sous ses pieds. Le jeune derviche tombait, tombait encore, dans un puits sans fond, un abime de ténèbres. Puis il avait perdu conscience de la situation, et ... ouvert les yeux.

"Nirva ? Ou sommes-nous ? Qu’est ce qui m’est arrivé ? Et pourquoi ces larmes ?"

La moniale lui avait dit ce qui s'était passé. Le derviche ne voulait même pas y penser, pas encore, alors que son amie avait eu la gentillesse de le laisser seul afin qu'il puisse y réfléchir, réaliser, et comprendre le sens de la moindre de ses paroles.

"Ce que je me demande, c'est qui peut bien être assez puissant pour m'envoyer dans le pays de la mort sans même que Grenth en prenne connaissance, et me provoquer un coma artificielle que même des moines comme Isa et Nirva ne peuvent guérir..."

Il était lui même couvert a présent d'une simple robe blanche de malade, l'armure de Lyssa ayant disparu avec ce qu'il supposait être son âme lorsque celle ci avait réintégré sa place dans son corps. Il remarqua alors la magnifique faux posée auprès de sa couche. Jamais, dans le monde réel du moins, il n'avait possédé une arme d'une telle finition. Les runes sur la lame miroitaient doucement de lueurs violettes, sensation fugace et éphémère qui donnait l'impression que la lame était en vie.

Saisissant le parchemin posée a coté, il lut "Je te l'ai ramenée du tourment, sachant que tu comptais aller la chercher juste après le tournoi. J'ai pensé que ça te ferait plaisir a ton réveil. Ne tarde pas trop a revenir parmi nous. Elindor."

Hilrad sourit en pensant en guerrier bourru qui l'avait initié aux arts de sa caste, que lui même adoptait de temps en temps en complément de ses pouvoirs de Derviche. Elindor avait du se sentir complètement désemparé en le voyant ainsi, n'étant absolument pas doué pour exprimer ses émotions.

"T'inquiète grand père, j'ai de la ressource..."

Hilrad commença a repenser, peu a peu, aux dires de Nirva. Il ne pouvait y croire. Il sentait bien qu'il n'avait pas le dessus dans ce combat, mais la blessure qu'il avait reçue a l'épaule était clairement superficielle, et il avait encore toutes ses chances de l'emporter. Alors il était tombé inconscient, il ne savait pas quelle force en était responsable, mais cette force... D'après les dires de Nirva... avait provoqué un évènement responsable de la disparition d'Anais. Il ne pouvait pas penser a son amie assassine, si fougueuse, par le mot "mort". Et il était au bord des larmes. Isa était partie, les [tsub] n'existaient plus... Tout son monde s'effondrait, et il avait presque envie de retrouver les créatures du monde des morts. Elles au moins, il savait comment les combattre. Alors qu'il était complètement impuissant face a la situation.

"Je suis désolée de te l'avoir dit ainsi, juste a ton retour" Nirva, revenue discrètement a l'entrée de la pièce, parlait d'une voix rauque et marquée. "Ce jour reste insupportable dans ma mémoire, je ne peux l'évoquer sans souffrir."

"Le corps d'anais?" demanda Hilrad.

"Deux-Lames l'a saisie par la taille, et l'a emmenée. Il a complètement disparu de la circulation depuis, les tsub l'ont cherché partout, aucune trace de lui, nulle part"

Hilrad tapa furieusement sur le rebord du lit.

"Ça ne lui a pas suffit de la tuer, il a fallu qu'il nous empêche même de lui offrir une sépulture décente!!! Je tuerai ce minable!"

Hilrad récupérait vite, comme toujours. L'éclat meurtrier dans ses yeux faisait presque peur a la jeune moniale, bien qu'elle sut que cette colère n'était pas pour elle.

"Écoute moi bien, Nirvana... Je vais me lever, m'habiller, sortir de cette chambre, et me rendre au hall des tsub. Je veux voir ça par moi même. Cela fait, je traquerai Deux-Lames comme une bête, je n'arrêterai que lorsqu'il sera mort."

Et Hilrad s'était levé, et avait fait exactement ça. Le feu au ventre, il avait a peine remercié les bonnes gens qui s'étaient occupés de lui pendant ces 6 mois, et, Nirva courant a moitié sur ses talons, il avait pris la route du hall de guilde.
Pour ne trouver que des ruines a son arrivée.
Toute colère ayant quitté son cœur a cette vue, ne le laissant rempli que d'une peine indicible, Hilrad contemplait le massacre. Les pillards s'en étaient donné a cœur joie, prenant tout ce qui pouvait avoir de la valeur. Le derviche marchait en silence, et Nirva, qui le suivait malgré la peine que lui provoquait a elle aussi ce spectacle, ne savait que dire.

Sentant quelque chose frotter son pied, Hilrad regarda sur le sol, pour apercevoir une petite tortue qui tentait d'attirer son attention.

"Caroline! Tu es toujours la, toi, au moins!"

"Et ce n'est pas la seule."

Se retournant, Hilrad crut un instant voir un mirage. Devant lui se tenait Kortos Vinius et Elindor Zyalern, deux de ses plus vieux amis tsubasa. Puis derrière, aussi incroyable que ça paraisse, toute une pléthore d'anciens tsubasa. Lea, Espe, Myli, Sand, Shayia, Elem, Soyah...

"On avait décidé de venir de temps en temps, une sorte de pelerinage" C'était Lea.

Les tsubasa semblaient tellement choqués de le voir sur pieds qu'ils en oubliaient de le féliciter. Ils le regardaient, attendant ce qu'il leur dirait.

"Mes amis, rien ne me fait plus plaisir que de vous voir ici. Je suis revenu d'entre les morts, et ce n'est pas peu dire. Je vous conterai cette histoire un jour. Mais pour le moment, j'ai décidé, dès que je l'ai vu, de reconstruire le hall des tsub et la guilde Tenshi No Tsubasa. Si vous êtes partants, nous le feront ensemble. Sinon, je le ferai seul, et pierre par pierre."

Les tsub s'entre-regardaient, souriants, avant de hurler de joie. Ils avaient tous espéré ca.

Nirva, se sentant presque heureuse pour la premiere fois depuis 6 mois, prit Hilrad a part des autres, tout excités, en train de converser sur comment commencer a construire.

"Pour ma part, je vais contacter mon réseau d'informateurs... On va rechercher Deux-Lames, je m'en occupe."

"Pour le moment, le plus important est de reconstruire cet endroit. Ca aurait été le souhait d'Anais."

Puis, pensif :

"Mais vas y, et renseigne toi. On lui fera la peau"

L'éclat dans l'oeil du derviche ne démentait pas ses paroles...

#15 morti

morti
  • Membres
  • 1019 messages

Posté 20 May 2009 - 11:09

ah ! la guilde qui se reconstruit ! la première bonne nouvelle après une quantité de mauvaises (oui, bien sur que le fait que Hildrad se réveille est une bonne nouvelle, mais je me mets à sa place :blush: )

#16 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 21 May 2009 - 04:58

Nirvana



Nirvana s’était absentée plusieurs jours, allant de ville en ville à la recherche d’informations concernant Deux-Lames. Le brigand était connu de tous, mais beaucoup niaient connaître son nom, de peur de représailles. Le peu de personnes qui avouaient l’avoir déjà vu souhaitaient ne jamais recroiser un jour son chemin. Finalement, la moniale appris que Deux-lames et sa bande avaient quittés le continent pour rejoindre Cantha, et leur patrie d’origine : les Kurzicks. Mais elle ne put en savoir plus.


Nirvana revint au hall des Tsubasa et fut très surprise des changements opérés depuis sa dernière visite. Le hall avait presque retrouvé toute sa splendeur d’antant. Les Tsub avaient du travailler dur ces derniers jours, mais le résultat en valait la peine.
Ce n’est qu’en haut des marches de la grande demeure que la moniale croisa enfin quelqu’un. Hilrad était visiblement en train de mettre de l’ordre dans son coffre Xunlai. Il fut visiblement enthousiaste de retrouver son amie.

«  Nirva ! Content de te revoir, alors comment ca va ?

Ca va bien, merci de t’en inquiéter.

Alors, as-tu eu des nouvelles ? »


Hilrad semblait très impatient. Pourquoi était il aussi pressé de retrouver Deux-Lames ? La moniale, elle, n’était pas du tout enchantée par la perspective de le revoir un jour.

« Je n’ai réussi à avoir que quelques informations assez floues. Ce qui est certain, c’est que Deux-Lames et sa bande sont retournés sur Cantha. Mais j’ignore où …

Cantha ? Effectivement, ce n’est pas très précis … »


La remarque du derviche déplu légèrement à la moniale.

« Sais-tu combien s’est difficile d’obtenir ce genre d’informations ? On peut déjà s’estimer heureux d’avoir une information sûre, et encore, tu ne sais pas combien de pièces d’or çà m’a couté !

Désolé ! Ne t’énerve pas
, s’empressa Hilrad de répondre en souriant

Si on veut en savoir plus, il va falloir que je me rende sur place.

Je t’accompagne !

Si tu veux. De toute façon, il n’est pas nécessaire qu’on y aille tous ensemble. Cà ne sera que de la recherche, et rien nous dit que l’on arrivera à trouver quelque chose. Mon sac est déjà prêt, je te laisse le temps de te préparer, j’ai une dernière chose à faire avant de partir.


Hilrad acquiesça sans poser de question, et se replongea dans son coffre. Nirvana s’éloigna en direction de la plage.

Une fois arrivée au bord de l’eau, elle s’arrêta pour regarder l’horizon. Beaucoup de souvenirs lui revenaient en tête. Anaïs et elle avaient passés beaucoup de temps sur cette plage le soir, à papoter de tout et de rien pendant des heures. Des souvenirs … Mais il était temps de faire une croix sur le passé, de se concentrer sur le présent et le futur. Nirvana avait fini par se faire une raison, elle n’était pas responsable de la disparition de son amie. Hilrad non plus. C’est le destin, c’est comme çà, on ne peut pas revenir en arrière.

Après quelques minutes passées, plongée dans ces pensées, Nirvana se décida à quitter cet endroit pour rejoindre Hilrad. Une page venait de se tourner, il était temps d’en écrire une autre …

#17 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 22 May 2009 - 10:05

Elindor


Les yeux plongés dans son coffre, Hilrad n'était pas du tout a ce qu'il faisait.
Les quelques jours passes a travailler a la reconstruction l'avaient remis d'aplomb. Sentir ses muscles souffrir sous le poids des lourdes pierres, son esprit se libérer des implications titanesques des récents évènements -récents pour lui a tout le moins- en se concentrant sur le dur labeur du travail physique, la nécessité urgente et immédiate de se procurer a nouveau des vivres et des outils de première nécessité pour la guilde qui, tel un phoenix renaissant de ses cendres, reprenait lentement mais surement vie, ou encore les retrouvailles avec ses amis, voila qui était exactement ce dont le jeune homme avait besoin dans le but de s'éclaircir les idées.

Et Hilrad n'appréciait décidément pas la situation.

Chercher a retrouver Deux-Lames était peut être une erreur monumentale. Il en avait a présent conscience. Ses amis étaient tous passés a autre chose, et si sa volonté de reconstruire la guilde les comblait de bonheur, aucun d'eux n'était vraiment motivé par l'idée de vengeance. Ils avaient fait leur deuil, ils avaient eu le temps pour ça, et bien qu'il eut disposé de beaucoup moins pour que l'idée lui parvienne, il savait a présent que poursuivre une vengeance aveugle pouvait non seulement être une perte de temps énorme, car maigres étaient les chances de réussite, mais de plus, il était possible que cette recherche n'apporte que le malheur dans la vie de ceux qui avaient vécu cette tragédie et l'avaient surmontée.

"Il faudrait que j'en parle a Nirva, mais elle a l'air tellement contente de partir a sa recherche..."

"Tu parle a tes teintures maintenant? J'aurais du te faire un examen apres ton coma!"

Nirva s'était approchée en silence, et effectivement, Hilrad se rendit compte qu'il venait de déclamer ses états d'âme a une fiole de teinture bleue. Il la rangea en vitesse et se retourna vers son amie, prêt a la décevoir, mais comptant lui annoncer qu'il désirait la voir abandonner cette idée de se rendre sur Cantha afin de continuer les recherches.

"Nirva..."
"Hilrad..."
Les deux amis s'interrompirent, ayant parlé en meme temps. Comme chacun attendait que l'autre continue sa phrase, un silence désagréable s'installa.

"Qu'est ce que c'est que ce regard de dragueur? je t'ai pas sorti du coma pour que tu commence comme ca hein !!"
Nirva essaye de détendre l'atmosphère.

"Tu m'as sorti du coma? si j'avais du t'attendre, on aurait tout aussi bien pu essayer de me ressusciter! Et ca se dit moine en plus!"

Les deux amis sourirent, conscients que leur entente n'avait tout de même pas souffert de tout ça.

"Écoute moi, Hilrad. J'y pense depuis que tu t'es réveillé, et que tu as formulé ton vœu de vengeance, et je sais que je pourrais te paraitre lâche, mais ça n'a aucun lien. Je ne veux simplement pas que tu gâche ton temps."

Étonné de cette tirade, le derviche la regardait sans rien dire.

"C'est pourquoi je te demande d'abandonner tes idées de vengeance. Ça ne ramènera pas Anais parmi nous. Quoi que tu en pense."
La voix douce de la moniale avait rarement été aussi agréable aux oreilles de son vieil ami. Il se demandait parfois si il ne passait pas a coté de quelque chose en ne suivant pas le conseil qu'Isa lui donner sans cesse, faire la cour a la belle jeune femme.

"Je suis sur qu'elle avait extrêmement envie de le poursuivre !! Et maintenant elle change complètement de bord? Décidément, je ne comprends rien aux femmes." Pensa Hilrad.

"C'est pourquoi je te demande de ne pas te fâcher, mais..." Continuait Nirvana.

"Tu as parfaitement raison." Coupa Hilrad, et c'était au tour de la jeune femme d'être étonnée. Elle ouvrait de grands yeux, ce qui lui donnait un air vraiment adorable, songea Hilrad. Elle ést vraiment très expressive du visage, aucun doute la dessus.

Et, tout en pensant : "Elle doit penser a me protéger, après mon coma forcé de 6 mois, c'est pour ça... Elle me fait passer même avant ses idées de vengeance!! J'en ai de la chance.", le derviche dit : "Tu as raison, et j'ai été idiot. Cette idée de vengeance est parfaitement idiote."

Toujours silencieuse, la moniale ne savait comment réagir. C'était complètement imprévu. Il ne cesserait vraiment jamais de la surprendre !

"Bon allez, on oublie!" dit joyeusement Hilrad, "Et on va faire un tour du coté de Yohlon, histoire de se détendre un peu! Puis on pourrait partir explorer un peu les alentours ensemble, tiens! Ça c'est une bonne idée!!!"

Empoignant sa faux, le derviche prit son amie médusée par l'épaule et l'entraina vers la sortie du hall.

"Allez viens, on y va! Mais pourquoi tu dis rien, au fait?"


#18 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 24 May 2009 - 02:44

Nirvana


Nirvana était encore étonnée de ce revirement de situation, elle ne comprendrait décidement jamais rien aux hommes ... Mais finalement, laisser tomber la recherche de Deux Lames et oublier cette idée de vengeance, c'était plutôt rassurant.
La moniale ne chercha pas à en savoir plus, de peur de moins en moins comprendre, elle se contenta donc de suivre Hilrad sans lui poser de questions.

"D'accord, d'accord , je te suis, mais doucement, on n'est pas préssés ! Et pourquoi veux tu aller à Yohlon d'abord ?

Tu verras bien !" lui repondit le derviche en souriant

Nirvana avait pour habitude de se méfier des surprises, son expérience lui avait démontrer que neuf fois sur dix, une surprise l'amenait dans une situation embarassante ...

"Un indice ?

Non !

Un tout petit ?"


Hilrad rigola.

"Non, tu n'arriveras pas à me faire parler ! Tu verras !"

La moniale n'en sut donc pas plus. Elle se contenta de changer de sujet de conversation, le temps d'arriver à l'avant poste.

Il ne fallu pas longtemps à nos deux amis pour arriver au Havre de Yolhon. L'endroit était toujours aussi calme, quelques aventuriers qui revenaient de leur balade à la grande forteresse de Gandara vidaient leur sac et vendaient leur objets sans valeur au marchand du coin. D'autres admiraient les armes du forgeron, ou les étoffes du marchand de tissus.

Nirvana remarqua un jeune rodeur qui dormait paisiblement à l'ombre de la falaise, la tête appuyée sur son phacochère. C'est en passant près d'eux que la moniale ne sut plus si c'était l'animal que l'on entendait ronfler, ou son maitre. Les deux amis se contentèrent de se moquer silencieusement sans troubler le sommeil de ces valeureux aventuriers et continuèrent plus loin.

"Alors Hilrad, tu vas me dire maintenant pourquoi tu as voulu venir ici ?"

#19 Elindor

Elindor
  • Membres
  • 1130 messages

Posté 24 May 2009 - 11:34

Elindor


Hilrad pouvait sentir la vie dans l'air même qu'il respirait. Les gens étaient affairés quoique calmes, le marchandage allait bon train au niveau des commerçants, des commères partageaient les derniers ragots, ici un enfant pleurait pour une quelconque peine si futile aux yeux des adultes, la un grand gaillard ténébreux faisait tourner la tête des jeunes filles...

Laisser tomber l'idée de vengeance lui coutait beaucoup, a lui qui n'avait repris connaissance que depuis quelques jours. C'était sur cette idée qu'il s'était levé, et maintenant qu'il avait compris que la seule issue serait probablement un autre malheur, il avait décidé de laisser tomber. Il se retrouvait donc assez perdu, et bien que le soutien de ses plus proches anciens amis l'aide a tenir le coup, toute sa vie avait bien trop changé en ce qui était pour lui un court moment.

Il se retrouvait maintenant, par défaut et de l'accord général, Maitre de Guilde des tsub. C'était une charge a laquelle il ne s'attendait pas, mais qu'il avait acceptée de bonne grâce, car, plus que de se sentir responsable de la guilde, ça lui permettait de se sentir vivant. Et ceci, c'est inestimable.

"Alors Hilrad, tu vas me dire maintenant pourquoi tu as voulu venir ici ?"

Perdu dans ses pensées, il en avait presque oublié sa compagne. Passer du temps avec Nirvana lui faisait un bien fou, elle représentait son roc en ce monde, la constante a laquelle il pouvait rattacher tous les événements présents et passés.

"Ou plutôt, devrais je dire, pourquoi tu m'as trainée ici ?!"

Pour une moniale, Nirva n'avait jamais été très patiente. Et elle commençait a être visiblement agacée.

"Je voulais simplement passer un peu de temps loin des travaux de la guilde et des idées de vengeance, c'est pas un crime, si ?"

"D'accord, mais pourquoi particulièrement ICI? c'est un endroit paumé, y'a rien a y faire, absolument rien !"

Elle semblait de plus en plus agacée.

"Écoute, arrête de chercher des raisons a tout ! On se balade, voila tout, rien de plus !"

Les gens vaquaient a leurs occupations, tout autour d'eux. Hilrad remarqua que les gardes kournans les surveillaient du coin de l'œil. Le rôle tenu par les deux amis lors de la guerre entre Istan et Kourna était connu de tous, et bien que les agissements de Varesh, une fois dévoilés, avaient valu les excuses des dirigeants kournans a leurs voisins, et bien que le général Morgahn, grand héros kournan, soit un proche du jeune derviche et de son amie moniale, ca n'empêchait pas le moins du monde les gardes de se tenir prêts a toute éventualité.

Du coin de l'oeil, Hilrad vit entrer par la porte nord un homme qui courait a toute allure, et qui paraissait pressé. Cet homme, dont les longs cheveux bleus virevoltaient au vent, portait a son front une pierre de glace, caractéristique des élémentalistes spécialisés dans l'élément eau. L'homme était plutot de petite taille, assez fluet, et cependant dégageait une force conséquente.

"Voila un adversaire duquel je n'aurais peut être pas triomphé en combat singulier" pensa le jeune derviche.

C'est a ce moment qu'il prit conscience d'une chose : l'inconnu courait a toute allure, et droit sur eux. Nirvana, lui tournant le dos, n'avait rien remarqué, et semblait sur le point d'insister sur la raison de leur présence ici, lorsqu'elle vit les traits légèrement inquiets de son ami. Se retournant, elle apercut l'étranger a quelques mètres d'eux seulement, et se réfugia immédiatement derrière Hilrad qui, virevoltant, fit apparaitre sa faux devant lui en un clin d'oeil et la tint a demi penchée sur le coté, de manière a intercepter l'homme si celui ci se montrait menacant envers eux. Les gardes, alertés par la course effrénée de l'homme, se dirigeaient déja vers eux pour mettre bon ordre a tout ceci.

Voyant la faux menacante dressée face a lui, l'homme s'arrêta instantanément et dit :

"Wooo, je ne suis pas votre ennemi, loin de la! Pourriez vous ranger ceci? nous n'avons que quelques secondes !!"

Se rendant compte qu'il n'avait pas convaincu le derviche et que celui ci s'attendait a une traitrise, l'homme ajouta :

"Vous êtes Istanis, n'est ce pas? Vous feriez bien de m'écouter tout de suite !"

Hilrad avait, d'un coup d'oeil, compris deux choses. Tout d'abord, l'homme n'en voulait vraiment pas a leur vie, sinon, comme tout élémentaliste, il les aurait attaqué du plus loin possible. Ensuite, les traits durs et basanés de l'homme, plus carrés que ceux de la majorité des gens alentours, l'identifiaient immédiatement comme un natif de Vabbi.

Le derviche baissa son arme.

"Que nous veux tu donc, monsieur l'inconnu ?"

L'homme s'approcha d'eux. Les gardes veillaient a quelques pas a ce que personne ne crée de grabuge, et se tenaient prêts a intervenir en cas de besoin.

"Vous devez partir, fuir cette petite ville, rentrer a Istan par tous les moyens possibles et le plus vite possible !!"
L'homme parlait a voix basse, avec une voix rauque et grave. Et il semblait sous une pression extrême, parlant tres vite.

"Mais que se passe t'il ? Notre vie est elle en danger? Qui..."

La phrase de Nirvana fut interrompu par une soudaine clameur aux portes nord du refuge. Ils ne pouvaient pas voir d'ou ca provenait, mais les gardes s'étaient précipités, ne leur prétant plus la moindre attention.

"Il ne nous reste que quelques secondes... Tous les gardes des environs vont n'avoir qu'une seule envie, nous tuer, dans quelques secondes. Je suis pour ma part assez fort pour leur résister. Mais vous, fuyez !"

Hilrad ne comprenait plus rien.
"Mais enfin, pourquoi voudrait on nous tuer? La guerre est finie depuis longtemps !!"

L'homme leva les yeux au ciel, excédé.

"Un homme vient d'entrer par la porte nord de la ville. C'est un messager, mais je lui ai arraché son message et l'ai ralentit avec quelques sorts de glaciation. C'est après avoir lu ce message que j'ai couru ici, pour voir si des istanis ou des vabbians s'y trouvaient. Sans moi, vous seriez morts"

Las de la suffisance de cet homme, Hilrad lui dit :
"Mais quelle était donc la teneur de ce message, étranger? Réponds moi !"

Il soupira et dit :
"Un des princes mineurs de Vabbi a été sauvagement assassiné, dans sa demeure, avec sa femme, ses gardes, ses enfants... Les rares survivants étaient tous d'accord : ceux qui ont fait ca portaient des uniformes de l'armée kournane. Les kournans nient, et il n'y a aucune réelle preuve que ce n'est pas un coup monté, mais les faits sont la. En tout cas des faits suffisant pour que le prince Ahmtur..."

C'est a ce moment la que les gardes déboulèrent des deux allées attenantes, se précipitant vers eux.

Les cheveux de l'homme se soulevèrent d'eux memes, alors qu'il contactait les esprits élémentaires et se mettait en phase avec eux. Avant que les deux amis aient pu réagir, il leur envoya une tornade, qui les souleva du sol et les envoya rouler dans le sable au dela des portes de la cité. Puis l'homme, a l'aide de deux autres tornades, ferma les portes derrière eux, et Hilrad put l'apercevoir a travers l'embrasure, en se relevant, se retourner pour faire face aux gardes, un mur de glace s'échappant déja de ses mains. C'est alors qu'il hurla a leur intention :

"Fuyez, ou vous mourrez! Istan et Vabbi sont en guerre avec Kourna, et vous n'aurez aucun refuge sur ce continent !"

Aidant Nirvana a se relever, Hilrad finit par dire :

"Ben voila pourquoi on est venus, tu vois, y'avait une bonne raison..."

Le regard de la moniale le dissuada de continuer sa phrase. S'époussetant, elle dit alors avec un sourire en coin :

"Bon, c'est pas tout ca, mais si on prétait main forte a ce petit vaniteux qui combat la dedans ? "

#20 morti

morti
  • Membres
  • 1019 messages

Posté 24 May 2009 - 17:42

J'ai bien fait de pas me connecter ce week end, j'ai plein de choses à lire ^^

En tout cas, avec l'épisode d'aujourd'hui, on peut dire que les choses sérieuses commencent...





Aussi étiqueté avec La Légende Oubliée, Fan Fiction, Roman, Guild Wars, Role Play, Récit, Légende, Fiction, Fantasy, RP

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Association Univers Virtuels

Technique :
Contact :
Presse :
Publicité :

Retrouvez toute l'actualité MMO Free to Play sur Free2Play.fr